ECOLE DU SPECT’ACTEUR : LE CORPS EN JEU

Compagnie EliralE et Agglomération Sud Pays Basque

En 2013, l’Agglomération Sud Pays Basque renforce son soutien à la Compagnie EliralE en signant une convention d’Aide à la Recherche Artistique.Dans ce cadre, la Compagnie met en place une formation dédiée aux adultes : l’Ecole du Spect’Acteur, Le Corps en Jeu.
Ces rencontres de 2 à 3 jours s’adressent à tout adulte souhaitant investir le monde artistique avec une approche autre que celle de simple spectateur. Au travers du prisme “voir-interpréter-faire”, les spect’acteurs vont investir une proposition de spectacle programmée par l’Agglomération Sud Pays Basque. Pour l’occasion, la compagnie EliralE oriente chaque session autour d’un thème et invite des artistes à accompagner ce projet. Utilisant les techniques d’analyse du mouvement Laban et Feldenkraïs, cette Ecole permet l’acquisition d’outils de perception du spectacle vivant.

 

UN ENGAGEMENT SOCIAL ET PÉDAGOGIQUE SUR SON TERRITOIRE EN MILIEU SCOLAIRE…

Depuis la création de la Compagnie et avant même de proposer des spectacles jeune public, Pantxika Telleria, par ailleurs professeur diplômée d’Etat mène un travail de fond dans le domaine de la sensibilisation auprès des jeunes. Cette implication auprès des jeunes est une réelle nécessité pour la chorégraphe comme pour les artistes car ce travail de terrain est un vecteur indispensable
qui crée l’aller-retour permanent avec le public, ce qui permet de nourrir la création.
Pour cela, dès que la Compagnie a donné une couleur « tout public » à ses créations, elle a ressenti le besoin de s’investir au coeur de la vie locale, en partant à la rencontre des petits comme des grands. En effet, depuis 2009, les artistes de la Compagnie mènent à Ascain des ateliers d’expression et de création artistique, à la croisée des chemins de la danse contemporaine et de la danse populaire, en langue basque auprès des petits comme des adultes. Que ce soit à Ascain ou à St-Pée-sur-nivelle, la Compagnie EliralE convie le public à des états de travail pour qu’il pénètre au coeur du processus de création, s’interroge et échange avec artistes et chorégraphes.
D’autre part, la Compagnie est sollicitée et intervient sur de nombreux projets en milieu scolaire pour répondre à une demande de plus en plus forte des collectivités et des institutions en vue d’un réel travail de fond sur leurs territoires. Elle intervient donc sur son territoire de travail ainsi que sur d’autres territoires du département en temps d’EAC et au-delà lorsqu’elle est en diffusion.
Ce travail de médiation est soutenu sur le territoire par la Drac, l’Agglomération Sud Pays Basque, l’Inspection Académique, l’Office Public de la Langue Basque et la commune d’Ascain.